Martin Spaink (1961-2020)

martain spaink

2 7 moine 897X600

MISSA GRAECA &

PSEUDO-BYZANTIN

Une ambassade de clercs venus de Constantinople à la cour palatine d’Aix-la-Chapelle vers 802 a apporté un élan de composition de chants en grec dans les monastères et cathédrales de l’Europe latine. Non seulement St-Denis mais encore bien des centres d’Angleterre à l’Aquitaine, jusqu’en Bavière cultivent le grec, se modélisant peut-être sur des chants byzantins, mais encore inventant des formes musicales nouvelles et inédites. Un souffle créatif qu’on ne retrouvera plus après le schisme avec les orthodoxes de 1054…

4 à 7 chanteurs.
Programme de recherche en collaboration avec Nina-Maria Wanek (Université de Vienne, Autriche)

main guido g main guido d