Martin Spaink (1961-2020)

martain spaink

LES VOIES NON TEMPEREES DE L'ORIENT EXPRESSSolesmes-Constantinople-Mossoul, 1883-19302 2 chanteurs 1600x635 Alors que l’on ne retient de l’histoire de l’église que les Croisades, l’Inquisition ou le « colonialisme missionnaire », le pape Léon XIII a donné en 1894 une formidable impulsion à mouvement de fond très favorable au patrimoine culturel des civilisations du Proche et Moyen-Orient (en témoigne l’Œuvre d’Orient, toujours très active pour la reconstruction des églises et communautés chrétiennes…). Des moines français comme Dom Parisot (1861-1923), de Ligugé et Solesmes, Dom Jeannin (1866-1933), de Marseille, sont envoyés en missions sur le terrain, en Turquie d’Asie, futurs Syrie, Liban et Irak, pour recenser et restaurer les patrimoines linguistiques, liturgiques et musicaux, des mosaïques des peuples du Levant…Avec le concours de chantres orientaux (Liban, Syrie, Irak)6 à 8 chanteurs. 1 récitant, lecteur/comédien.

main guido g main guido d
2 7 moine 897X600

MISSA GRAECA &

PSEUDO-BYZANTIN

Une ambassade de clercs venus de Constantinople à la cour palatine d’Aix-la-Chapelle vers 802 a apporté un élan de composition de chants en grec dans les monastères et cathédrales de l’Europe latine. Non seulement St-Denis mais encore bien des centres d’Angleterre à l’Aquitaine, jusqu’en Bavière cultivent le grec, se modélisant peut-être sur des chants byzantins, mais encore inventant des formes musicales nouvelles et inédites. Un souffle créatif qu’on ne retrouvera plus après le schisme avec les orthodoxes de 1054…

4 à 7 chanteurs.
Programme de recherche en collaboration avec Nina-Maria Wanek (Université de Vienne, Autriche)

main guido g main guido d

2 1 copiste 369x600

LES CHANTS APOCRYPHES DE

L'ABBAYE DE THELEME


>>>>>>>>>>
CREATION<<<<<<<<<<

Quelque part entre les rives atlantiques des Gaules et le détroit des Dardanelles, d’étranges équipées de moines et de pèlerins s’échangent de vétustes rouleaux de parchemin. Comme la légende l’augure, ils alimentent la confection de nouveaux livres qui orneront les lutrins dans les nouvelles architectures élaborées sur les principes de Polyclète et de Vitruve. Éloi et Apolline, déguisés en novices pour être admis à l’école des arts libéraux y ont reconnu les chants qui avaient été exécutés à la Cour Palatine d’Aix lors de l’Épiphanie en 802, en présence de Charlemagne ! Des acclamations solennelles qui mêlaient la poésie latine avec les mélopées grecques, truffées des expressions hébraïques comme « Adonai » ou « alléluia »… Les prémisses de l’Espéranto ? Une nouvelle assure la trame de cette uchronie.

4 à 6 chanteurs. 1 à 2 récitants (lecteur/comédien).

main guido g main guido d

MUSICA SUR LES VOIES

GALLO-ROMAINES

Destiné à des sites antiques d’Europe, ce programme rassemble quelques vestiges musicaux de l’Antiquité tardive comme l’épitaphe de Seikilos (Asie mineure), mis en regard avec les vers poétiques des Classiques grecs et latins (Pindare, Virgile, Horace…), qui étaient enseignés en musique dans les écoles laïques et religieuses au premier millénaire occidental. Les grands auteurs d’hymnes comme Prudence en Afrique du Nord ou Venance Fortunat, entre Ravenne et Poitiers, s’inscrivent encore dans ces héritages…

 Musiques de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Âge (IIème s. – VIIème s.)

4 chanteurs. 2 instrumentistes (vents, cordes, percussions, instrumentarium antique et médiéval)

2 3 trone 537x600
main guido g main guido d

 

 

PORTAILS DES ABBAYES ET CATHEDRALES

EN 3D INTERACTIVE

2 4 tympan 620x310

Ce programme tente de mettre en musique les scènes iconographiques des célèbres portails romans (ou gothiques) de nos grands monuments européens : souvent, les ensembles sculptés illustraient un programme élaboré par les clercs où les fêtes du temps ou des saints, en étaient la trame (Apocalypse, saint Michel archange, Pentecôte, Jugement dernier, Assomption…). Autour d’un noyau de pièces grégoriennes bien connues, voici des compositions poétiques peu connues qui révèlent un premier Moyen Âge autant marqué de la tradition que de l’invention. Grace à la technologie 3D et la vidéo-projection, voici une approche interactive entre l’image et le son…

6 chanteurs. 2 instrumentistes (vièle, cloches, rebec, chalémie…)

main guido g main guido d

2 5 livre 356X600

VOUS AVEZ DIT CHANT GREGORIEN?

MESSE OU OFFICE DU TEMPS

À destination d’une approche plus cultuelle de la musique liturgique, l’ensemble se met à la disposition des communautés paroissiales et monastiques qui souhaiteraient organiser un concert à l’image d’un office liturgique (intégré ou séparé). Le programme s’adapte aux fêtes du temps ou des saints

Accompagné d’une conférence ou mini-exposition : Vous avez dit « chant grégorien » ?

Minimum 5 chanteurs.

main guido g main guido d

 

NOSTRA MUSICA:

L'ENSEIGNEMENT DE LA MUSIQUE

AUTOUR DE L'AN MIL


Sur le modèle des psaumes de louange (148-150), le thème du chant et de la musique traverse les compositions poétiques dans les liturgies latines (séquences, proses, versus…). Avec Gui d’Arezzo et la fixation des notes sur la portée (fin XIème s.), la rhétorique prend une tournure pédagogique : les règles d’enseignement, de notation et de composition, y compris pour le contrepoint ou déchant, donnent lieu à d’étonnants exercices, qui n’ont en rien la monotone ni l’académisme de notre solfège moderne !

4 à 5 chanteurs. 1 à 2 instrumentistes (vents, cordes, percussions, instrumentarium médiéval)

2 6 david harpe 1094x1627
main guido g main guido d